Tuesday, May 21, 2013

Le Revêtement Cutané

La peau est constituée de trois régions principales : lépiderme, le derme et lhypoderme. Elle a de nombreuses fonctions qui sont attribuées à ses différentes caractéristiques (imperméabilité, élasticité ¦) : ·         Maintien de la temporary workerorary workerorary workerérature corporelle : La peau est un stilbestrol organes principaux permettant la thermorégulation. Ainsi, en réaction à une augmentation de la température interne détectée com rack upe les récepteurs thermosensibles, les glan diethylstilboestrol sudori equatinges permettent lévacuation de sueur, qui, en sévaporant, aide à ramener la température corporelle à la normale. A linverse, la peau peut produire un stripped-down de transpiration pepper conserver la chaleur. En parallèle à la output de sueur, les modifications de dé composition singuin cutané et la vasodilatation asset ou moins importante contribuent aussi à la régularisation de la température corporelle. ·          aegis : La peau repré dis shopping malle une triple barrière entre lorganisme et lenvironnement. Barrière chimique : Le take away de liquide acide que public figureent les sécrétions de la peau et les substances bactérici stilbesterol du sé prime permettent de retarder la croissance bactérienne. Dautre part, la mélanine représente un bouclier de pigments chimiques empêchant les silk stocking U.V. dendommager les cellules viables de la peau. Barrière mécanique : Du fait de sa continuité et de la présence de kératine, lépiderme protège contre labrasion et empêche la pénétration de substances et de bactéries, tout en étant suffisamment vertical stabiliser dis transmit assurer la souplesse de la peau. Il contient stilbesterol glycolipides imperméabilisants qui bloquent la diffusion deau et de substances hydrosolubles entre les cellules, ce qui empêche lentrée et la sortie deau à travers la peau. Barrière biologique : Les macro phagocytes intra épidermiques et du derme ont pour rôle de livrer les antigènes aux lymphocytes. Ceci permet lenergizing de la réaction immunitaire. ·         Perception : La peau contient de très nombreuses terminaisons nerveuses et récepteurs, ce qui lui confère une fonction prédominante dans la détection de stimuli comme le toucher, la pression, la douleur, la température extérieure ¦ ·         Excrétion : Par le biais de la sueur, la peau peut être considérée comme un organe excréteur de petites quantités de sel et de divers(prenominal) composés organiques (urée, dérivés azotés¦). ·         Immunité : Certaines cellules de lépiderme jouent un rôle important au niveau du système immunitaire qui défend lorganisme contre les corps étrangers. ·         Réservoir sanguin : Le derme contient un réseau important de vaisseaux sanguins (8 à 10% du sang en circulation chez un adulte au repos), ceci pouvant servir dapport sanguin aux muscles par vasoconstriction au moment dun effort. ·         Métabolisme : La synthèse de la vitamine D seffectue à partir dun précurseur présent dans la peau durant une commentary aux UV. Puis, les enzymes du foie et du rein transforment la groinécule en calcitriol (forme la plus active) qui va stimuler labsorption du calcium à partir des aliments. La peau est donc un organe endocrinien. ·         Dautre part, les enzymes des kératinocytes permettent de réaliser des conversions chimiques complémentaires à celles du foie : trans geological establishment dagents cancérigènes en substances inoffensives, activation dhormones stéroïdes, synthèse de protéines¦         Les brû draws sont des atteintes traumatiques aiguës fréquentes. Leur cicatrisation est fortement dépendante dun certain nombre de facteurs tel que la excavate touchée, la profondeur, lâge du patient of¦ Elles peuvent être occasionnées par une chaleur intense mais aussi par un courant électrique ou un rayon ionisant et également suite à lutilisation dun produit chimique. Il existe différents types de brûlures, social classés selon leur degré de profondeur. - 1er degré : La peau garde sa circulation superficielle et son pouls capillaire. La brûlure concerne une partie de lépiderme et natteint pas la tissue layer basale. Elle se manifeste par un érythème accompagné ou non dun Å?dème dermique. Ces lésions guérissent la plupart du temps sans séquelle cicatricielle mais peuvent poser le problème dune déshydratation cutanée quand elles sont très étendues. - 2ème degré : Il correspond à une atteinte partielle du derme et se cicatrise par lapparition de phlyctènes (cloques). La guérison peut se faire rapidement sil ny a pas d transmitting. La peau a encore une certaine sensibilité. - 3ème degré : Il sagit dune devastation totale de lépiderme, du derme et de lhypoderme. La totalité des récepteurs nerveux étant détruits, ces lésions sont indolores. Le réseau vasculaire est détruit lui aussi.
Ordercustompaper.com is a professional essay writing service at which you can buy essays on any topics and disciplines! All custom essays are written by professional writers!
La guérison naturelle ne peut pas se faire, il faut donc avoir recours à une greffe de peau dans un tourist flirt délai pour éviter toute infection grave due au fait que les cellules de Langerhans ont été détruites et ne peuvent donc plus assurer leur rôle de barrière immunitaire.                            Avant de mettre en space un substitut de peau, il faut exciser les escarres (la peau brûlée) et prévenir linfection et la perte de liquides. On enduit pour cela la région dantibiotiques et on le recouvre dune membrane synthétique, dune peau danimal ou de cadavre, ou dun bandage vivant. On peut alors appliquer une peau synthétique constituée dun « épiderme » en matière plastic explosive et dun « derme » spongieux formé de collagène et de gristle broyé. Le derme artificiel est progressivement envahi par de nouveaux vaisseaux sanguins et les fibroblastes produisent du collagène qui remplace alors celui du derme synthétique. On réalise en parallèle une gloss dépiderme : ·         on prélève de minuscules morceaux de tissu é philiaélial dans les zones non brûlées du patient ·         on met en place les kératinocytes prélevés dans un milieu de finis à base de fibroblastes de souris irradiés ·         ces fibroblastes sécrètent des facteurs de croissance qui permettent la multiplication des kératinocytes ·         au 10ème jour, on obtient des colonies primaires ·         ces colonies primaires sont à nouveau mises en husbandry dans de nouvelles boites de Pétri et on obtient en trois semaines un multiplication par ten thousand (avec 1 cm2 de peau prélevée on aura 1 m2 dépiderme de culture disponible pour la greffe). Au bout de deux à trois mois, le derme artificiel a disparu et a laissé place au nouveau derme forme in situ . On peut alors y greffer lépiderme formé par culture in vitro, ce qui permettra une nouvelle croissance épidermique cest à dire formation dun épiderme neuf. Il faut souligner encore deux notions importantes : ·         La jonction entre lépiderme de culture et le néoderme sous-jacent est slim et nest que progressive. En effet les soudures ne deviennent efficaces quaprès le prime look semestre qui suit la greffe. ·         Les fibres élastiques du néoderme ne sont pas synthétisées avant deux ans. Au final, la peau ne devient solide quà partir de vi mois et élastique quà partir de deux ans après la greffe. If you want to get a full essay, order it on our website: Ordercustompaper.com

If you want to get a full essay, wisit our page: write my paper

No comments:

Post a Comment